العودة   منتديات صحابي > أقسام العلوم الاقتصادية > منتدى العلوم الاقتصادية


منتدى العلوم الاقتصادية منتدى العلوم الاقتصادية


مصطلحات اقتصادية باللغة الفرنسية

منتدى العلوم الاقتصادية


مصطلحات اقتصادية باللغة الفرنسية

AAction Titre de propriété d'une partie du capital social d'une société anonyme. L'action donne droit à une partie des bénéfices appelée dividendes. Activité économique Ensemble des actes que doivent

إضافة رد
 
LinkBack أدوات الموضوع انواع عرض الموضوع
قديم 02-08-2010   المشاركة رقم: 1 (permalink)
المعلومات
الكاتب:
اللقب:
الرتبة
الصورة الرمزية
 
الصورة الرمزية بنت البليدة


البيانات
التسجيل: Sep 2009
العضوية: 5448
المشاركات: 4,928 [+]
بمعدل : 1.64 يوميا
اخر زياره : 04-30-2011 [+]
معدل التقييم:
نقاط التقييم: 62

التوقيت

الإتصالات
الحالة:
بنت البليدة غير متواجد حالياً
وسائل الإتصال:

المنتدى : منتدى العلوم الاقتصادية
A
Action
Titre de propriété d'une partie du capital social d'une société anonyme. L'action donne droit à une partie des bénéfices appelée dividendes.
Activité économique
Ensemble des actes que doivent accomplir les hommes pour satisfaire leurs besoins à partir de la production et de l'échange de biens et de services. Les trois fonctions principales économiques sont : la production, la consommation, la distribution des biens et services.
Administration
Agent économique assimilé souvent à l'État et dont la fonction économique principale est de rendre des services publics.
Mais on distingue généralement deux types d'administration :
- l'administration publique (les administrations centrales, les collectivités locales et la Sécurité sociale) dont les fonds publics permettent de fournir des services non marchands à la collectivité, et, d'autre part,
- les administrations privées (associations, syndicats, partis politiques) dont le fonctionnement assuré essentiellement par les cotisations, fournissent des services non marchands à leurs membres.
Agent économique
Individu ou groupes d'individus qui ont des activités économiques (ils consomment, produisent, échangent, épargnent,…). Parmi les agents économiques on distingue : les ménages, les entreprises, les administrations, les établissements bancaires et financiers et l'extérieur. Chaque agent a une fonction économique principale (Pour les ménages, la fonction principale est de consommer).
Aide sociale
Ensemble des mesures d'assistance assurées par l'État et les collectivités locales qui visent les individus dont les ressources sont insuffisantes.
Amortissement
Perte de valeur subie au cours d'une période donnée par un bien de production durable du fait de l'usure ou de l'obsolescence.
Assistance
Synonyme d'aide. L'assistance sociale est un service d'aide matérielle et morale menée dans le cadre de l'action sociale.
Assurance sociale
Assurance qui prend en charge les principales garanties concernant la santé, l'emploi et la vieillesse en contrepartie du versement de cotisations sociales.
Auto-consommation
Consommation finale de biens ou de services par l'agent économique qui les a produits.
AutofinancementFinancement des dépenses d'investissements par prélèvement sur les ressources propres. Pour une entreprise : bénéfices, amortissements
B
Besoin
État de quelqu'un qui ressent un manque qu'il cherche à faire disparaître par la consommation d'un bien ou d'un service.
Bien
Au sens économique du terme, on désigne par bien un produit matériel qui est le résultat d'un travail humain et qui permet la satisfaction d'un besoin.
Bien de consommation finale
Produit fini destiné à la satisfaction directe des besoins des ménages. Pour l'obtenir, il faut l'acheter en payant un prix.
Bien d'équipement
Bien d'équipement professionnel : bien durable utilisé dans la production d'autres biens et services (machines, matériels, outillages, équipements,…) bien d'équipement des ménages : bien durable utilisé par les ménages pour leur consommation individuelle (mobilier, électroménager, automobile, …).
Bien de production
Biens utilisés dans le processus de production (matières premières, énergie,…) et qui concourent à la réalisation des biens de consommation.
Budget
État prévisionnel des dépenses et des recettes au cours d' une période donnée généralement l'année, pour une unité économique. L'horizon d'un budget familial peut être d'un mois, celui de l'État est, en principe, d'un an.
Budget familial
État prévisionnel des dépenses et ressources mensuelles, trimestrielles ou annuelles d'un ménage.
Budget de l'État
Il regroupe l'ensemble des dépenses et des recettes publiques prévisionnelles de l'État sur une année. Les recettes publiques comprennent essentiellement la TVA, les impôts sur le revenu et sur les sociétés. Les dépenses publiques portent essentiellement sur l'Éducation Nationale, la Défense Nationale, la Justice, la Police.
Budget social
Le budget social ou "Effort social de la nation" est le regroupement des ressources et emplois des principaux régimes sociaux. L'origine des ressources sociales est constituée essentiellement par les cotisations assises sur la masse salariale et versées par les employeurs et les salariés. Aux cotisations prédominantes, peuvent s'ajouter des subventions et aides venant de l'État. Les dépenses sociales sous forme de transferts sociaux s'effectuent dans les domaines de la santé, de la vieillesse, du chômage, de la famille, du logement.
C
Capital

: منتديات صحابي http://www.s7aby.com/t30766.html#post239970
Au sens physique et technique : moyen de production produit par l'homme. On distingue le capital fixe comme l'ensemble des moyens de production durables (construction, équipement, matériel, machine,…) et le capital circulant à savoir les moyens de production qui sont transformés au cours d'un cycle de production (matières premières, énergie,…). Dans un sens plus commun, le capital est associé au patrimoine d'un ménage ou d'une entreprise.
Capital financier
Valeur monétaire des titres représentatifs de la propriété des capitaux techniques d'une entreprise.
Capital humain
Pour désigner le stock des capacités humaines économiquement productives. Ce stock s'accroît par des investissements, dépenses d'éducation, de formation professionnelle, de santé. Mais il peut subir parallèlement une dépréciation au cours du temps en raison de l'usure physique et de la perte de savoir-faire.
Capital social
Valeur des apports en nature ou en numéraire mis à la disposition d'une société par les propriétaires ou les associés. Dans le cas des sociétés anonymes, le capital social est divisé en actions.
Capitalisme
Système économique caractérisé par la propriété privée des moyens de production, par le rôle du marché (on parle souvent d'économie de marché), où s'exerce une concurrence entre offreurs et demandeurs.
Capitalisation
Système d'assurance dans lequel les primes ou cotisations perçues par l'assureur sont mises en réserve, les intérêts produits étant périodiquement capitalisés, la somme ainsi obtenue (capital + intérêts) n'étant disponible qu'à une date convenue par contrat avec l'assureur.
Technique utilisée en assurance sur la vie dans laquelle le capital garanti à l'échéance est directement lié aux versements effectués par l'assuré.
Capitalisation boursière
Valeur d'un titre ou d'un ensemble de titres (appelé portefeuille) telle qu'elle résulte de sa cotation à la bourse des valeurs.
Valeur d'une société cotée en bourse telle qu'elle résulte du cours de ses actions. (On multiplie le cours à une date donnée par le nombre d'actions qui composent le capital social).
Catégories socioprofessionnelles (CSP)
Regroupements d'individus ayant le même statut socioprofessionnel selon des principes de classement élaborés par l'INSEE :" La définition a pour objet de classer l'ensemble de la population en un nombre restreint de catégories présentant chacune une certaine homogénéité sociale".
Charges sociales
Ensemble des versements effectués par les employeurs pour alimenter la Sécurité sociale et divers organismes.
Chômage
Situation d'une personne active en arrêt involontaire et prolongé de travail, mais qui est effectivement à la recherche d'un emploi et en mesure de travailler.
Circuit économique
Représentation schématique simplifiée du fonctionnement d'une économie sous la forme de flux orientés (flux réels et flux monétaires) reliant les agents économiques.
Coefficient budgétaire
Rapport entre les dépenses pour un poste (ex. : alimentation, logement) et l'ensemble des dépenses de consommation au cours d'une période donnée. Les coefficients budgétaires servent de coefficient de pondération dans le calcul de l'indice des prix.
Compétitivité
Aptitude pour l'entreprise , un secteur d'activité ou l'ensemble des entreprises d'une économie à faire face à la concurrence. On peut atteindre la compétitivité par les prix, par la qualité, par le service après-vente, la flexibilité.
Comptabilité nationale
La Comptabilité nationale ou compte de la Nation, est un système comptable macroéconomique qui donne une représentation quantitative simplifiée des interdépendances des flux liés à l'activité des différents agents économiques.
Elle permet d'aider l'État dans ses choix de sa politique économique et sociale.
Concurrence
Confrontation sur un même marché entre les vendeurs ou entre les acheteurs d'un même produit. Le plus couramment on parle de la concurrence entre les vendeurs.
Le modèle de concurrence pure et parfaite est un modèle théorique de référence vers lequel il convient de tendre.
Cinq conditions doivent être réunies :
- l'atomicité (multitudes d'offreurs et de vendeurs),
- l'homogénéité du produit (produit identique ou similaire),
- la fluidité ou libre entrée sur le marché (aucun obstacle à l'entrée ou à la sortie du marché),
- la transparence (parfaite information des conditions du marché),
- la mobilité des facteurs de production (capital et travail).
Conjoncture
Ensemble des éléments qui concourent simultanément à caractériser une situation économique à court terme. Les indicateurs utilisés sont le plus souvent, le niveau de l'emploi, l'indice des prix, la croissance, les salaires, l'investissement, le commerce extérieur.
Consommateur
Acteur économique qui utilise un bien ou un service pour satisfaire un besoin final.
Consommation
La consommation entraîne la disparition plus ou moins rapide, par destruction, par transformation, par usure des biens et services utilisés en vue de produire (Consommation intermédiaire) ou de satisfaire directement un besoin (Consommation finale).
Consommation collective
Consommation par les ménages et les entreprises de services non marchands fournis par l'État, les Collectivités locales et la Sécurité sociale. Ces services publics sont financés par les prélèvements obligatoires. Exemples : l'enseignement, la santé, les crèches, les installations sportives, les espaces verts.
Consommation finale
Consommation des biens et services utilisés pour la satisfaction directe et presque immédiate des besoins individuels et collectifs des utilisateurs finaux que sont généralement les ménages. Ils sont en bout de chaîne, car ils sont les derniers à les utiliser.
Consommation individuelle
Achat de biens et services entièrement financés par le consommateur lui-même, sur la base de ses décisions individuelles, en fonction de ses besoins et de son pouvoir d'achat.
Consommation intermédiaire
Ensemble des biens et services de consommation utilisés dans le processus de production par l'entreprise au cours d'une période. Exemples : matières premières, énergie, assurances, petites fournitures de bureau.
Cotisation sociale
Versement à caractère obligatoire effectué au profit des organismes de Sécurité sociale ou de l'État au sens large, en contrepartie des droits à prestations sociales.
Crédit
Acte par lequel une banque ou un organisme financier effectue un prêt d'une somme d'argent à un agent économique (ménage, entreprise), en échange de la promesse d'un paiement différé et du montant des intérêts. Le crédit est un moyen essentiel de financement de l'économie. Il permet de consommer ou de produire immédiatement, selon qu'il s'agit d'un crédit de consommation ou d'un crédit d'équipement.
Crise
Au sens courant : période relativement courte mais brutale et soudaine qui entraîne l'économie dans une période de dépression, de stagnation durable de la conjoncture économique suivie d'un effondrement de la croissance, de l'emploi, d'une hausse des prix.
Croissance
Augmentation soutenue et durable de la production d'un pays. Elle ne s'analyse qu'en longue période et correspond au mouvement profond d'une économie après élimination des fluctuations saisonnières.
L'indicateur le plus courant pour mesurer la croissance est le Produit Intérieur Brut.
Quant au taux de croissance, il indique le pourcentage d'augmentation de la production d'un pays, sur une période donnée, généralement l'année.
C.S.G.Contribution sociale généralisée : impôt créé pour augmenter les ressources de la protection sociale face à la montée des dépenses.
D
Déficit budgétaireSituation dans laquelle le solde du budget est en déséquilibre : les dépenses réalisées sont supérieures aux recettes prévues. Le déficit public tient compte également du solde des recettes et dépenses des Collectivités locales et de celui de la Sécurité sociale.
Déflation
Diminution générale, durable et relativement forte des prix.
Demande
Quantité d'un bien ou d'une service qu'un individu (demande individuelle) ou d'un ensemble d'individus (demande globale d'un bien ou d'un service sur le marché), souhaite acheter, à un certain prix. La confrontation de la demande globale avec l'offre globale d'un bien ou d'un service détermine le prix du marché.
La demande solvable est celle qui émane des agents économiques qui disposent des ressources financières suffisantes pour acheter les biens.
Dépression
Phase du cycle économique déclenchée par une crise économique, marquée par la tendance à la baisse de la production et des prix, et caractérisée par une augmentation du chômage.
Déséquilibre
Situation d'une économie où persiste un décalage entre l'offre et la demande globale qui peut entraîner des variations importantes du niveau des prix.
Désinflation
Diminution de la hausse des prix résultant d'une politique de déflation.
Développement
Transformations démographiques, sociales, économiques et techniques de long terme qui accompagnent la croissance économique.
Ces modifications structurelles d'ordre démographique (baisse de la natalité, allongement de la durée de la vie,…), d'ordre économique (amélioration des infrastructures, industrialisation, hausse du niveau de vie), d'ordre social (progrès dans l'éducation, la santé, les conditions de travail, développement du temps libre …) produisent des effets qui se mesurent à long terme.
Dividende
Part des bénéfices distribués aux actionnaires d'une société anonyme. Cette part est fonction des bénéfices réalisés mais aussi de la volonté des dirigeants et des actionnaires de réduire les bénéfices non distribués pour accroître la capacité d'autofinancement de l'entreprise.
E
Économie
Science qui étudie la production, la consommation, la répartition et la circulation des richesses.
Dans un sens différent, mais plus courant, on parle de faire des économies, c'est-à-dire mettre de l'argent de côté en vue d'assurer une dépense future.
Économie de marché
On désigne par économie de marché, les systèmes économiques où les prix et les quantités produites dépendent pour l'essentiel de la confrontation des offres et des demandes. Le marché est au cœur du système. Il est l'élément régulateur et censé faire parvenir l'économie à son meilleur niveau. Dans un tel système l'État n'intervient pas, tant que le marché joue pleinement son rôle de régulateur.
Emploi
Au sens le plus courant, avoir un emploi c'est exercer une activité rémunérée.
Au sens économique général, l'emploi désigne l'utilisation de la population active par l'économie nationale.
Si toute la population en âge de travailler exerce une activité rémunérée, on dit qu'il y a plein emploi. L'équilibre entre offre d'emploi et demande d'emploi est alors parfaite.
Le chômage résulte du déséquilibre permanent entre l'offre et la demande d'emploi ; cette dernière étant supérieure à l'offre d'emploi.
lois d'engel
Engel, économiste allemand, a observé que, plus le revenu d'un ménage s'élève, plus la part des dépenses alimentaires et d'habillement diminue, alors que, à l'inverse, la part des autres dépenses augmente (dont santé, communication, loisir).
Entreprise
Cellule économique et sociale organisée, au sein de laquelle travaillent des hommes pour produire des biens et services destinés à la vente. Les moyens de productions de l'entreprise lui sont fournis par le travail, le capital, les ressources naturelles dont elle cherche à obtenir la meilleure combinaison possible, celle qui lui permet de produire au moindre coût, pour un résultat donné. On distingue les entreprises privées (individuelles et sociétaires) dont la finalité est la recherche du profit maximum et les entreprises publiques (SNCF, EDF-GDF) qui ont pour objectif principal de rendre le meilleur service public.
Entreprise individuelle
Entreprise dirigée par une seule personne, qui en est le propriétaire. Elle travaille pour son propre compte, en toute indépendance, mais en assume aussi tous les risques. L'entreprise individuelle n'a pas d'existence juridique propre, en d'autres termes, le nom et le patrimoine de l'entreprise et de son propriétaire se confondent.
Entreprise publique
Entreprise sous la tutelle ou l'autorité de l'État ou d'une collectivité publique, qui assure généralement une mission de service public (EDF-GDF, SNCF, RATP, PTT). Ainsi pour la SNCF par exemple, il s'agit moins de faire des profits que d'assurer le meilleur service possible aux utilisateurs. Les entreprises publiques se distinguent des entreprises privées dont le capital est détenu par des personnes physiques (les particuliers) ou par des personnes morales privées (les sociétés). Ces dernières sont gérées de manière totalement indépendante et autonome.
Entreprise sociétaire
Entreprise formée par un contrat conclu entre plusieurs personnes (associés) qui mettent en commun leurs apports (en espèces, en nature) en vue de partager le bénéfice (ou de contribuer aux pertes). Les formes les plus connues d'entreprises sociétaires (on parle plus couramment de sociétés) sont la société anonyme (SA) et la société à responsabilité limitée (SARL).
Épargne
Partie du revenu disponible non consacrée à la consommation immédiate. Au sens courant, épargne signifie faire des économies, mettre en réserve. L'épargne peut être considérée comme une consommation différée. Les ménages peuvent avoir différents mobiles d'épargner : achat d'une maison, d'une voiture, d'un équipement ménager. Parfois des sacrifices sont nécessaires pour atteindre l'objectif.
État
État-providence
Intervention de l'État dans la vie économique et sociale qui s'est imposée après la grande crise de 1929 et au lendemain de la deuxième guerre mondiale.
Selon cette conception, l'État doit intervenir pour remédier aux crises du capitalisme qui engendrent des injustices et des inégalités sociales. L'État doit donc jouer un rôle actif dans la recherche d'une meilleure répartition des richesses dans le souci d'une plus grande justice sociale.
C'est Keynes, économiste britannique, qui a défendu la conception de l'intervention économique de l'Etat pour stimuler la croissance de la production et réduire le chômage.
Euro
Nouvelle monnaie européenne qui entrera définitivement en vigueur au 1er janvier 2002. Onze pays européens utiliseront cette nouvelle monnaie, et les monnaies nationales respectives disparaîtront.
Expansion
Phase ascendante du cycle économique caractérisée par l'augmentation du volume de la production et de la demande consécutive à la reprise économique elle même marquant la fin de la dépression.
Exportation s
Ventes de marchandises à l'extérieur. Les exportations sont enregistrées dans la balance commerciale et ne comprennent que les marchandises.
Extérieur
Agent économique appelé tantôt "Reste du monde". En Comptabilité Nationale il désigne les comptes où sont enregistrées toutes les opérations d'échanges économiques entre des entreprises résidentes et des entreprises non résidentes.
F
Facteurs de production
Moyens de production (travail, capital, matières premières) utilisés pour produire. Leur combinaison permet de réaliser la production optimale, celle au moindre coût.
Financement
Méthode nécessaire à toute acquisition d'éléments actifs, dont elle permet le paiement. Divers modes de financement : dans le secteur privé (autofinancement, crédits bancaires, marché financier) et dans le secteur public (emprunts d'État, emprunts obligataires, avances de la banque de France, impôts).
Firme multinationale
Firme possédant ou contrôlant des entreprises implantées dans plusieurs pays. La société mère à la tête du groupe d'entreprises filiales élabore la stratégie qui s'appuie sur les différences socio-économiques des pays d'implantation.
Elle profite ainsi des matières premières et de la main d'œuvre bon marché utilisés sur place dans des pays en voie de développement. Elle vise le marché mondial pour s'accroître et limiter ses risques en déployant ses activités dans différentes régions du globe.
Flux
Mouvements de biens, de services, en contrepartie de mouvements monétaires qui rendent bien compte des échanges au sein de l'économie. L'analyse des flux peut s'effectuer au moyen du circuit économique
I
Importation s
Achats de marchandises en provenance de l'extérieur du pays. Les importations sont enregistrées dans la balance commerciale et ne comprennent que les marchandises.
Impôt
Versement obligatoire effectué par les ménages et les entreprises sans contrepartie directe, au profit de l'État et des collectivités locales. L'impôt sert à financer les dépenses publiques.
Impôt direct
Les impôts directs sont payés directement par le contribuable. Il s'agit essentiellement de l'impôt sur le revenu, l'impôt sur les sociétés, l'impôt sur la fortune.
Impôt indirect
Les impôts indirects sont payés au moment des achats des biens et services par les clients, aux entreprises qui les reversent à l'État. Il s'agit principalement de la TVA (Taxe à la valeur ajoutée), taxe sur le tabac, l'alcool et l'essence, taxe sur les spectacles.
Impôt sur le revenu
Cet impôt est assis sur le revenu des ménages. Il s'applique aux salaires, aux bénéfices industriels et commerciaux des entreprises individuelles, aux revenus financiers, fonciers, aux pensions d'un foyer fiscal comprenant le chef de famille, le conjoint, les enfants à charge et poursuivant leurs études, et toute autre personne considérée à charge. C'est un impôt progressif, c'est-à-dire dont le taux augmente avec le revenu.
Impôt sur les sociétés
C'est un impôt prélevé par l'État sur les bénéfices des sociétés.
Indice des prix
C'est un instrument qui sert à mesurer l'évolution des prix. L'indice des prix le plus connu est l'indice mensuel des prix à la consommation calculé et publié par l'INSEE.
On parle plus couramment de l'indice du coût de la vie. Cet indice sert de référence pour les agents économiques (entreprises, banques, ménages, …) dans l'établissement de leur budget.
Inflation
Hausse générale, durable et cumulative des prix. On mesure l'inflation à partir de l'indice des prix au moyen du taux d'inflation.
Institution financière
Agent économique composé par les banques, les établissements financiers, dont la fonction principale est d'effectuer des opérations financières (emprunts, prêts).
Intérêt
Rémunération du capital prêté, versé par l'emprunteur au prêteur. Il se calcule en pourcentage de la valeur du capital, à partir d'un taux, appelé taux d'intérêt, qui détermine en quelque sorte le coût de l'argent.
Investissement
Opération par laquelle une entreprise achète des moyens de production en vue de son exploitation pour en tirer un revenu. L'investissement représente pour l'entreprise une dépense importante qui nécessite souvent des financements extérieurs.
Au sens de la comptabilité, l'investissement oblige les entreprises à pratiquer l'amortissement.
Au sens plus courant, l'investissement est synonyme de placement. (investir en achetant des titres à la Bourse).
On distingue : l'investissement de capacité qui est réalisé pour augmenter la capacité de production , l'investissement de productivité qui permet d'améliorer la productivité, et l'investissement de remplacement qui remplace les biens usés ou devenus obsolescents.
Investissement productif
Acquisition par l'entreprise de biens (matériels, constructions,…) pour produire des biens et services et en tirer des revenus, dont une partie servira à amortir l'achat.
Investissement improductif
Principalement les investissements de l'État et des collectivités publiques (Équipements collectifs, construction de logement,…).
M
Marché
Lieu de rencontre entre l'offre et la demande d'un bien ou d'un service qui aboutit à la formation d'un prix.
Marché des changes
Marché sur lequel s'échangent les devises les unes contre les autres et se forment les taux de change. Ces devises sont nécessaires pour acquérir les produits étrangers. Ce lieu n'est pas toujours bien défini. C'est un réseau de bureaux de change, de banques du monde entier qui communiquent par téléphone, télex ou internet.
Marché du travail
Marché sur lequel se rencontrent offreurs et demandeurs de travail. La confrontation aboutit à la fixation d'un salaire pour chaque type et niveau d'emploi.
Attention à la terminologie : Les individus sont "demandeurs d'emplois", mais offreurs de travail car ils vendent leurs services sur le marché du travail. De même, les entreprises sont "offreurs d'emplois", mais demandeurs de travail.
Le marché du travail est structurellement en déséquilibre car la demande d'emploi est supérieure à l'offre d'emploi ce qui crée le chômage.
Marché financier
Au sens étroit, c'est le marché boursier, lieu d'échange des valeurs mobilières, principalement les actions et les obligations.
De manière plus générale, c'est le marché de l'argent ou des capitaux à long terme.
Marché monétaire
Marché de l'argent à court et à moyen terme. Le loyer de l'argent (taux d'intérêt) est fixé tous les jours en fonction de l'offre et de la demande de monnaie.
Marché noir
Marché parallèle sur lequel s'échangent, dans la clandestinité, des biens et des services dont les prix peuvent atteindre des niveaux exorbitants. La loi réprime les ventes effectuées de cette manière car elles échappent totalement à la perception des taxes et des impôts.
Masse salariale
Ensemble des salaires et des cotisations sociales versés au cours d'une période (mois, année) par l'employeur.
Ménage
Ensemble des personnes qui vivent seules (célibataire, veuf, …), ou en couple, avec ou sans enfants, sous un même toit, et qui partagent les mêmes revenus.
La fonction principale des ménages est la consommation et, éventuellement, la production dans le cadre d'une entreprise individuelle considérée comme appartenant aux ménages.
MondialisationMouvement d'ouverture des économies nationales aux échanges économiques internationaux, qui deviennent de plus en plus importants par rapport aux échanges nationaux.
A la mondialisation on associe souvent les termes de globalisation et d'internationalisation pour désigner le processus qui conduit les pays à mettre progressivement en place un marché unifié à l'échelle mondiale.
Monnaie
Actif liquide qui sert à l'évaluation et au règlement des échanges.
Les formes de la monnaie sont : la monnaie métallique ou monnaie divisionnaire, la monnaie fiduciaire (billets de banque) et la monnaie --SS--urale (écriture en compte bancaire ou postal).
La quantité de monnaie en circulation, à un moment donné, est appelée la masse monétaire. Elle varie selon les besoins de l'activité économique.
Monopole
Situation d'un marché sur lequel se présente un seul offreur (ou vendeur) face à un grand nombre de demandeurs (ou acheteurs).
Moyens de production
Autre expression pour désigner les biens de production ou facteurs de production utilisés par l'entreprise pour pouvoir produire. Il s'agit des moyens matériels (équipements, matériels, machines, matières premières, etc.…) et des moyens humains (salariés).
O
Obligation
Valeur mobilière, titre de créance représentatif d'un emprunt contracté par un agent économique. La rémunération de l'obligation est l'intérêt déterminé au moment de l'émission (intérêt fixe ou intérêt variable).
Offre
Volume de biens ou de services mis à un moment donné, à la disposition du marché afin d'être vendus.
Oligopole
Structure d'un marché dans lequel l'offre est réalisée par un petit nombre d'entreprises face à un grand nombre de demandeurs.
P
Patrimoine
Ensemble des avoirs (biens, créances) d'un agent économique. La valeur nette du patrimoine est donnée par la différence entre les avoirs et les dettes que l'on peut évaluer en argent.
Le patrimoine d'un ménage évolue au cours du temps en fonction de l'épargne et des prix, de gain d'argent lié à des jeux ou à un héritage, ou encore à un fort endettement.
Le patrimoine d'une entreprise évolue avec le développement de l'activité, des bénéfices de celle-ci.Le patrimoine est à considérer comme un stock, alors que l'épargne est un flux.
P.I.B.
Produit intérieur brut défini comme la somme des valeurs ajoutées réalisées par toutes les entreprises présentes sur le territoire national, quel que soit leur nationalité.
On distingue le PIB marchand évalué au prix du marché, et le PIB non marchand évalué au coût des facteurs.
Politique agricole commune
La PAC est la politique agricole commune au sein de l'Union européenne. Elle définit selon les produits, les prix, les revenus, les productions et le commerce agricole.
Son objectif est d'assurer la libre circulation des produits à l'intérieur de l'Union, des revenus stables aux agriculteurs européens, des prix raisonnables aux consommateurs et d'augmenter la productivité agricole.
Politique budgétaire
Politique économique conduite au moyen du budget de l'État, avec la possibilité d'agir sur les recettes et les dépenses publiques en fonction des évolutions économiques, sociales, en les augmentant ou au contraire en les diminuant.
Politique conjoncturelle
Politique économique à court terme qui vise à mettre en œuvre des actions en vue de la régulation de l'économie. Ces actions doivent entrer en vigueur rapidement et portent, entre autres, sur les prix, l'emploi, les salaires avec pour objectif un rétablissement des grands équilibres économiques (emploi, croissance, prix, commerce extérieur).
Politique de l'emploi
Politique cherchant à réduire le chômage par des actions visant à maintenir et à développer l'emploi.
Politique économique et sociale
Action de l'État se traduisant par la définition d'objectifs économiques et sociaux et la mise en œuvre des moyens nécessaires pour les atteindre.
Politique monétaire
Politique consistant à mettre en œuvre des actions qui visent à agir sur le crédit et la création monétaire en vue d'assurer la régulation de l'économie à court et moyen terme.
Les autorités monétaires (Banque de France, Trésor Public) sont chargées de son application.
Politique des revenus
Politique de répartition, d'orientation et de redistribution des revenus en vue d'assurer un développement rapide et un meilleur équilibre afin d'éviter des hausses de prix et un dérapage des salaires néfastes pour l'économie.
Politique structurelle
Politique visant à modifier en profondeur les règles de fonctionnement de l'économie, par des actions à long terme qui s'accompagnent de changements structurels pour atteindre des objectifs tels que le plein emploi, l'élévation du niveau de vie, l'amélioration du système de santé.
Population active
Ensemble des personnes exerçant effectivement une activité rémunérée ainsi que ceux qui, en âge de travailler et disponible, recherchent activement un travail rémunéré.
Pouvoir d'achat
Quantité de biens et services qu'un ménage peut acquérir à partir de son revenu disponible. Le pouvoir d'achat dépend non seulement du revenu mais également des prix (dont l'évolution est mesurée par l'indice des prix).
Prélèvements obligatoires
Ensemble des sommes que les ménages et les entreprises doivent verser obligatoirement à l'État et aux organismes sociaux. Ils comprennent les prélèvements fiscaux (les impôts) et les prélèvements sociaux (les cotisations sociales).

Prestations sociales
Les prestations sociales sont des versements effectués au profit des ménages, par les administrations, les organismes de Sécurité sociale.
Les prestations sociales peuvent être fournies en espèces et constituent des revenus sociaux (allocations familiales, allocations logement, allocations chômage, etc.…) ou en nature (remboursement de frais médicaux).
Les prestations sociales visent à protéger les ménages contre les risques maladie, invalidité, vieillesse, chômage.
Prix
Valeur d'échange des biens et des services sur le marché.
Prix du marché
Prix d'équilibre qui est celui pour lequel l'offre est égale à la demande. A ce prix, les quantités offertes sont égales aux quantités demandées. Il permet de réaliser le maximum d'échanges sur le marché.
Production
Activité de création d'un bien ou d'un service propre à satisfaire un besoin. La production est l'activité principale de l'entreprise.
La production nationale est l'ensemble des biens et des services marchands et non marchands produits par l'Économie nationale pendant une durée déterminée.
Production marchande
C'est la production de biens et services qui s'effectue sur un marché et qui est destinée à la vente.
Production non marchande
C'est la production de services publics gratuits réalisée par les administrations, offerts aux agents économiques hors marché. (Éducation Nationale, Police, Santé, etc.).
Productivité
Rapport entre, au numérateur, une quantité produite A, au dénominateur la quantité B des facteurs de production utilisée (travail+capital).
L'augmentation de la productivité du travail peut être obtenue par une modernisation des équipements, une nouvelle organisation du travail plus efficace, une évolution des qualifications des personnels par une meilleure formation.
Lorsque avec les mêmes moyens matériels et humains, à plus forte raison avec une réduction de ces mêmes moyens, l'entreprise obtient une augmentation des quantités produites, alors elle réalise des gains de productivité. Il en est toujours ainsi, dès lors que le rapport A/B augmente.
De manière plus générale, pour une Economie nationale, les gains de productivité s'obtiennent lorsque le volume de la production augmente plus vite que le volume des moyens mis en œuvre pour obtenir cette production.
La productivité mesure l'efficacité des facteurs de production (travail, capital).
Profit
Excédent qui résulte de l' activité de l'entreprise, obtenu par différence entre les recettes et les coûts de production et de distribution de ses biens et services.
Progrès technique
Ensemble des innovations qui sont utilisées dans les entreprises et qui permettent de développer et de perfectionner les moyens de production, les méthodes de production, l'organisation du travail.
Le progrès technique est l'un des facteurs d'augmentation de la productivité.
Protection sociale
Elle est assurée principalement par la Sécurité sociale. Elle ne bénéficie, en principe, qu'à ceux qui ont cotisé dans les caisses de Sécurité sociale. Elle couvre l'assuré social contre les risques sociaux (maladie, vieillesse, maternité, chômage).
Depuis le 1er janvier 2000, est entré en vigueur le principe de l'universalité des soins selon lequel plus personne ne doit être écartée de la protection sociale minimum, même ceux qui n'ont pas cotisé ou n'ont pas pu cotiser.
R
Récession
La récession est une période de baisse de l'activité économique sur une période relativement longue de plusieurs trimestres, voire années, et se déclenche avec la crise économique.
Redistribution
La redistribution est l'ensemble des opérations de répartition des richesses produites réalisées par l'État.
Elle s'effectue soit sous forme de versements de prestations sociales, soit sous forme de revenus sociaux (incluant les prestations sociales auxquelles peuvent s'ajouter d'autres types de ressources telles que le RMI).
C'est grâce aux impôts et taxes collectés par l'État et aux cotisations sociales versées à la Sécurité sociale que cette répartition peut s'effectuer.
Reprise économiqueRetour de l'économie à l'expansion après une phase de récession.

R.M.I.
Revenu minimum d'insertion. Il assure à une certaine partie de la population (chômeurs de longue durée, jeunes de plus de 25 ans sans emploi) un pouvoir d'achat minimum qui évite l'exclusion. Il est assorti de conditions de ressources et de réinsertion dans le milieu du travail de la part des bénéficiaires.
Reste du monde

: منتديات صحابي http://www.s7aby.com/showthread.php?p=239970
Le reste du monde ou Extérieur, est un agent économique fictif constitué par tous les échanges économiques des résidents (ménages, entreprises, banques) avec les non résidents.
Revenu
Dans un sens restreint, le revenu est l'ensemble des ressources régulières d'un ménage qui résulte soit d'une activité économique (revenu du travail), soit de la perception de prestations sociales (revenus sociaux). Les principales catégories de revenu sont le salaire, le profit, l'intérêt, la rente, les prestations familiales.
De manière plus générale, le revenu est un flux de ressources issu de la production et perçu par les agents économiques (entreprises, ménages, administrations, institutions financières).
Revenu disponible
Le revenu disponible est celui qui est effectivement à la disposition des ménages pour consommer et épargner. Il est obtenu à partir du revenu primaire duquel il faut retrancher les prélèvements obligatoires, à savoir les impôts et les cotisations sociales, et ajouter les revenus sociaux.
Revenu du capital
Revenus perçus par les ménages liés à la détention d'un capital (loyer, intérêt). On utilise également l'expression revenu du patrimoine.
Revenu du travail
Revenus perçus par les ménages en raison de l'exercice d'une activité économique rémunérée (salaires, indemnités, traitements, honoraires, etc.).
Revenus primaires
Revenus perçus par les ménages comprenant les revenus du travail et les revenus du capital.
Revenus sociaux
Revenus versés à des ménages qui ne sont pas la contrepartie d'un travail, mais liés à une situation sociale donnée telle que la maladie, l'accident de travail, le chômage, la retraite. Issus de la redistribution (on les appelle encore revenus de transferts), ils sont constitués par les prestations familiales, les allocations chômage, les retraites, le R.M.I.
S
Salaire
Rémunération versée au salarié par l'employeur en contrepartie de son travail.
SMIC
Salaire minimum interprofessionnel de croissance.
Rémunération en dessous de laquelle un salarié ne peut, en principe, être employé.
Le taux du SMIC, taux horaire, est fixé par la loi. Il évolue en fonction d'une part, de l'indice général des prix à la consommation lorsque ce dernier augmente de 2 % au moins, et d'autre part, en fonction de l'évolution générale des salaires.
Il garantit de cette manière un pouvoir d'achat minimum au salarié.
Secteur d'activité
D'une part, selon la nature des activités économiques, on distingue trois secteurs : le secteur primaire (pêche, agriculture, industries extractives des matières du sous-sol), le secteur secondaire (industries de transformation, bâtiments et travaux publics), le secteur tertiaire (commerce, services, transports) ; d'autre part, selon les acteurs économiques qui les produisent, il est généralement retenu la classification en deux secteurs : le secteur privé (entreprises privées) et le secteur public (entreprises publiques et administrations publiques).
Secteur public
Ensemble des entreprises publiques et semi-publiques dans lesquelles l'État exerce une influence prépondérante. Font partie aussi du secteur public, les administrations publiques (L'État et les différents ministères, les organismes de Sécurité sociale), les administrations publiques régionales, départementales et communales (préfecture, mairie).
Sécurité sociale
Ensemble des administrations dont l'objet est le versement de prestations sociales à partir des cotisations sociales provenant des assurés sociaux. Les différentes caisses du régime général versent des prestations liées aux risques maladie, vieillesse, invalidité, chômage et les prestations familiales.
ServicePrestation en travail fournie à un agent économique en vue de satisfaire un besoin individuel ou collectif. Le service est dit marchand lorsque pour l'obtenir, il faut en payer le prix. Il est non marchand lorsque le service est public, d'intérêt général, et fourni gratuitement à la collectivité, ou pour une somme relativement modeste.
Services collectifs
Services rendus à titre gratuit par les administrations publiques et privées. Leur financement est assuré principalement par les impôts.
T
Taux de chômage
Rapport entre le nombre de chômeurs et la population active.
Transferts sociaux
Ensemble des prélèvements et des versements effectués par le système de protection sociale.
Travail
Ensemble des activités économiques, intellectuelles et manuelles, organisées et coordonnées par les hommes, en vue de produire des biens et des services. Plus simplement, activité rémunérée en vue de produire des biens et services répondant aux besoins des individus.
U
Union Économique et Monétaire (UEM)
Créée par le traité de Maastricht entré en vigueur le 1er janvier 1993, l'UEM instaure le passage à la monnaie unique, l'Euro, élargit les compétences du Parlement européen et crée la citoyenneté européenne. Elle constitue une étape très importante dans la construction de l'Union européenne.
Union européenne
Intégration des 25 pays européens en vue de créer une union économique, politique et monétaire au sein de laquelle circulent librement les marchandises, les capitaux et les hommes. Les principes de base sont affirmés dans le traité de Rome du 27 mars 1957 qui créa la Communauté économique européenne (CEE), alors formée de 6 pays (France, Allemagne, Italie, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg).
Depuis le 1er mai 2004, ce sont 25 pays qui forment cette Union européenne (6 pays fondateurs + Royaume-Uni, Irlande, Danemark (1973) + Grèce (1981) + Espagne, Portugal (1986) + Autriche, Finlande, Suède (1995) + Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Lituanie, Lettonie, Estonie, Chypre et Malte (2004).
V
Valeur ajoutéeRichesse nouvelle créée par l'entreprise au cours de sa production. Elle se mesure par la différence entre la valeur de la production et la valeur des consommations intermédiaires qu'a exigé cette production.



lw'gphj hrjwh]dm fhggym hgtvksdm










عرض البوم صور بنت البليدة   رد مع اقتباس

قديم 02-08-2010   المشاركة رقم: 2 (permalink)
المعلومات
الكاتب:
اللقب:
الرتبة
الصورة الرمزية
 
الصورة الرمزية بنت الصحراء


البيانات
التسجيل: Sep 2008
العضوية: 3209
المشاركات: 15,271 [+]
بمعدل : 4.52 يوميا
اخر زياره : 08-07-2011 [+]
معدل التقييم:
نقاط التقييم: 2500

التوقيت

الإتصالات
الحالة:
بنت الصحراء غير متواجد حالياً
وسائل الإتصال:

كاتب الموضوع : بنت البليدة المنتدى : منتدى العلوم الاقتصادية
افتراضي

مشكووووووووووووووورة









عرض البوم صور بنت الصحراء   رد مع اقتباس
إضافة رد

مواقع النشر (المفضلة)

أدوات الموضوع
انواع عرض الموضوع

تعليمات المشاركة
لا تستطيع إضافة مواضيع جديدة
لا تستطيع الرد على المواضيع
لا تستطيع إرفاق ملفات
لا تستطيع تعديل مشاركاتك

BB code is متاحة
كود [IMG] متاحة
كود HTML معطلة
Trackbacks are متاحة
Pingbacks are متاحة
Refbacks are متاحة


المواضيع المتشابهه
الموضوع كاتب الموضوع المنتدى مشاركات آخر مشاركة
♥♥::: أمثال و حكم باللغة الفرنسية مترجمة باللغة العربية :::♥♥ Flacon Nuit ركن الأمثال والحكم 14 12-28-2010 11:30 AM
فيديو ممتاز للأزمنة باللغة الفرنسية بنت الصحراء تعليم اللغة الفرنسية Français 2 06-08-2010 11:21 PM
مصطلحات بالعربية و الفرنسية كثيرة التداول Dzayerna منتدى السنة الأولى 3 05-29-2010 04:36 PM
03 أطروحات و دراسات باللغة الفرنسية Dzayerna مكتبة البحوث الاقتصادية 1 02-02-2010 03:30 PM
مصطلحات هامة للتعامل بين الناس باللغة الفرنسية Dzayerna تعليم اللغة الفرنسية Français 0 01-04-2010 04:24 PM


الساعة الآن 09:35 AM


Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.6.1 TranZ By Almuhajir
new notificatio by 9adq_ala7sas
جميع حقوق محفوظة لشبكة صحابي لكل جزائرين والعرب

//

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302