العودة   منتديات صحابي > أقسام المرحلة الجامعية و الدراسات العليا > منتدى الهندسة و العلوم, > منتدى كلية الطب و الصيدلة و شبه الطبي,



L’environnement en Afrique, nature, sociétés et développement

منتدى كلية الطب و الصيدلة و شبه الطبي,


L’environnement en Afrique, nature, sociétés et développement

Présenter les grandes questions relatives à l’environnement à l’échelle d’un continent relève du pari impossible, même en se focalisant sur la seule Afrique subsaharienne. Du moins peut-on esquisser une mise

إضافة رد
 
LinkBack أدوات الموضوع انواع عرض الموضوع
قديم 10-25-2010   المشاركة رقم: 1 (permalink)
المعلومات
الكاتب:
اللقب:
الرتبة
الصورة الرمزية
 
الصورة الرمزية ياسمين نجلاء


البيانات
التسجيل: Sep 2009
العضوية: 5477
المشاركات: 10,609 [+]
بمعدل : 3.53 يوميا
اخر زياره : 02-07-2011 [+]
معدل التقييم:
نقاط التقييم: 1

التوقيت

الإتصالات
الحالة:
ياسمين نجلاء غير متواجد حالياً
وسائل الإتصال:

المنتدى : منتدى كلية الطب و الصيدلة و شبه الطبي,
Présenter les grandes questions relatives à l’environnement à l’échelle d’un continent relève du pari impossible, même en se focalisant sur la seule Afrique subsaharienne. Du moins peut-on esquisser une mise en perspective des problèmes environnementaux auxquels est confrontée la partie du monde la plus affectée par le sous-développement. Cela appelle deux interrogations préalables :
Existe-t-il une spécificité de l’Afrique quant aux réalités, aux représentations, aux perspectives de l’environnement ? La réponse est oui. Peut-on disjoindre environnement et développement ? La réponse est non, car un lien organique unit l’un et l’autre dans ce qu’on appelle aujourd’hui le développement durable.
Autre observation générale, et fondamentale ne serait-ce que parce qu’elle est la raison d’être de la géographie : les lieux ne sont pas interchangeables. Parler d’Afrique au singulier est trop réducteur pour un continent pluriel : ce sont les Afriques qui nous interpellent. Du désert saharien aux forêts tropicales, les milieux naturels et les processus d’anthropisation répondent à des problématiques très différentes. Vue du Nord, l’Afrique est trop souvent perçue dans une globalité dépréciative, fondement de l’afropessimisme. Sécheresses et famines, invasions acridiennes, endémies tropicales et maintenant sida, guerres civiles incessantes : le tableau est sombre. On n’est pas loin d’alléguer la malédiction qui poursuivrait les fils de Cham. Une nature hostile et des conditions géopolitiques délétères concourant à la destruction des cadres de vie, entravant à tout le moins les dynamiques de développement : telle est la vision véhiculée par ce pessimisme ambiant qui prend la fatalité pour argument en oubliant de prendre en considération la diversité des situations et la profondeur des mutations en cours.

: منتديات صحابي http://www.s7aby.com/t51882.html#post396114
La formulation des questions environnementales dépend de l’échelle d’observation, tout comme du lieu d’observation et des paradigmes dont sont porteurs ceux qui mènent ces observations. La sensibilité écologique est née dans les pays du Nord, principalement dans le monde anglo-saxon, tout comme les lobbies construits autour d’une certaine idée de nature. Mais la wilderness des Nord-Américains, pour ne prendre que ce concept, n’a guère de résonance parmi les sociétés négro-africaines. Plus généralement, les modèles importés de gestion de l’environnement, de protection de la nature ont-ils valeur universelle ? N’est-il pas légitime de s’interroger sur ce qu’un auteur a récemment dénoncé comme « ingérence écologique » ? La question ne peut être éludée dans un débat sur L’environnement en Afrique dès lors qu’on cherche à en identifier les caractères spécifiques.
En toute chose il convient de s’attacher à la vérité des lieux et de se défier des généralisations, toujours trompeuses. Par exemple, la vision de l’Afrique de l’Ouest est souvent faussée par le filtre du Sahel. Or le Sahel, par définition « rivage » donc d’extension limitée, n’est qu’un espace de transition, particulièrement fragile certes, mais nullement représentatif des environnements africains. De même, les discours sur la forêt perdent de leur crédibilité s’ils se cantonnent à des généralités conduisant inéluctablement à des extrapolations abusives. Un travail scientifique d’inventaire est pas conséquent nécessaire, car l’ignorance reste grande concernant des pans entiers du continent.
A l’échelle planétaire, les grandes interrogations, confondues avec les grandes inquiétudes, portent sur le changement climatique (global change), le rôle des forêts tropicales l’effet de serre, l’épuisement des ressources naturelles, la biodiversité etc.. Elles ouvrent sur les problématiques de la globalité des dynamiques environnementales, de l’interdépendance des sociétés et des territoires dans le contexte de la mondialisation. A cette échelle, des indicateurs mesurant l’état de L’environnement permettent des comparaisons instructives. Par exemple l’émission de gaz à effet de serre. Les rapports du PNUD nous apprennent que l’émission de dioxyde de carbone se situe, dans la majorité des pays d’Afrique subsaharienne entre 0,1 et 0,2 tonne par habitant contre 20 tonnes aux Etats-Unis. L’Afrique contribue très peu aux pollutions d’origine industrielle. Dans le grand marchandage mondial de l’environnement, elle peut ainsi tirer profit des « droits à polluer » pour lesquels certains pays du Nord sont prêts à débourser afin de perpétuer un mode de vie fondé sur une consommation effrénée du capital-nature. En contrepartie, à l’instar des remises de dettes, il est demandé aux bénéficiaires africains d’œuvrer en faveur de l’environnement mondial.

: منتديات صحابي http://www.s7aby.com/showthread.php?p=396114
C’est l’échelle des Etats ou des groupements régionaux qui est sans doute la mieux appropriée pour élaborer et mener à bien des politiques environnementales. Par exemple, dans le domaine des forêts, le programme ECOFAC (conservation et utilisation rationnelle des Ecosystèmes forestiers en Afrique Centrale) ou la récente COMIFAC (Conférence des Ministres en charge des forêts d’Afrique centrale) répondent à la nécessité d’une concertation des politiques de gestion de la ressource forestière dans le cadre de la sous-région. Dans la zone sahélienne, le CILSS (Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel) remplit une fonction comparable. On pourrait multiplier les exemples. Les actions régionales seront d’autant plus efficaces qu’elles seront en synergie avec les politiques élaborées par les Etats membres. Suite aux recommandations du Sommet de la Terre de Rio, un certain nombre de pays africains ont élaboré des Plans nationaux d’action pour L’environnement (PNAE). La définition de domaines prioritaires d’intervention, l’engagement des pouvoirs publics constituent des pré-requis de toute action en faveur de l’environnement. Malheureusement, la faiblesse institutionnelle des Etats, l’insuffisance des moyens matériels, voire le manque de conviction sincère des responsables politiques, entravent la concrétisation de projets qui demeurent bien souvent lettre morte.
Le terrain est alors plus ou moins abandonné aux multiples ONG militantes de l’écologie, qu’il s’agisse d’organisations de dimension mondiale comme le WWF (World Wildlife Fund) ou l’UICN, l’Union mondiale pour la nature, ou de petites ONG impliquées dans des opérations ponctuelles telles que l’assainissement ou la collecte d’ordures à l’échelle d’un quartier, le forage d’un puits, ou l’aménagement de banquettes anti-érosives à celle d’un terroir villageois. Ce niveau local d’intervention, bien loin des préoccupations planétaires, n’en est pas moins essentiel car il concerne la vie quotidienne des populations. Il rappelle une vérité première : L’environnement commence sur le pas de sa porte


LMenvironnement en Afrique< nature< sociétés et développement










عرض البوم صور ياسمين نجلاء   رد مع اقتباس

قديم 11-11-2010   المشاركة رقم: 2 (permalink)
المعلومات
الكاتب:
اللقب:
:: رفيق الدرب ::
الرتبة
الصورة الرمزية
 
الصورة الرمزية maissa


البيانات
التسجيل: Jul 2008
العضوية: 2528
المشاركات: 12,059 [+]
بمعدل : 3.52 يوميا
اخر زياره : 08-06-2011 [+]
معدل التقييم:
نقاط التقييم: 40

التوقيت

الإتصالات
الحالة:
maissa غير متواجد حالياً
وسائل الإتصال:

كاتب الموضوع : ياسمين نجلاء المنتدى : منتدى كلية الطب و الصيدلة و شبه الطبي,
افتراضي

شكرا جزيلا نجلاء









عرض البوم صور maissa   رد مع اقتباس
إضافة رد

مواقع النشر (المفضلة)

أدوات الموضوع
انواع عرض الموضوع

تعليمات المشاركة
لا تستطيع إضافة مواضيع جديدة
لا تستطيع الرد على المواضيع
لا تستطيع إرفاق ملفات
لا تستطيع تعديل مشاركاتك

BB code is متاحة
كود [IMG] متاحة
كود HTML معطلة
Trackbacks are متاحة
Pingbacks are متاحة
Refbacks are متاحة


المواضيع المتشابهه
الموضوع كاتب الموضوع المنتدى مشاركات آخر مشاركة
أستايل Nature للنسخه 3.8.4 Dzayerna منتدى استــايلات الـ vbulletin 6 06-25-2011 03:44 PM
Nature 15 @[email protected] منتــــدى ملحقات الفوتو شوب 1 06-12-2011 10:17 AM
خلفيات الطبيعة عالية الدقة 42 Best Nature HD Wallpapers محمد مقاوسي منتدى برامج الكمبيوتر العام 4 04-07-2011 06:58 PM
أجمـــل مجموعة رنات بأصوات الطبيعة Nature Ring Tones Dzayerna ركن مليتيمديا المحمول 12 02-28-2011 11:04 PM
Nature Illusion Studio Professional v3.41 لادخال التأثيرات الطبيعية على الصور يوسف الطيبي منتدى برامج الكمبيوتر العام 2 05-29-2010 04:08 PM


الساعة الآن 09:58 AM


Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.6.1 TranZ By Almuhajir
new notificatio by 9adq_ala7sas
جميع حقوق محفوظة لشبكة صحابي لكل جزائرين والعرب

//

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302