العودة   منتديات صحابي > أقسام المرحلة الجامعية و الدراسات العليا > منتدى الهندسة و العلوم, > منتدى العلوم الفلاحية و البيولوجيا و البيطرة



le truffe

منتدى العلوم الفلاحية و البيولوجيا و البيطرة


le truffe

]République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Université Ibn Khaldoun – Tiaret Faculté des Sciences de la Nature et de

إضافة رد
 
LinkBack أدوات الموضوع انواع عرض الموضوع
قديم 03-28-2013   المشاركة رقم: 1 (permalink)
المعلومات
الكاتب:
اللقب:
الرتبة


البيانات
التسجيل: Mar 2013
العضوية: 33344
المشاركات: 5 [+]
بمعدل : 0.00 يوميا
اخر زياره : 04-02-2013 [+]
معدل التقييم:
نقاط التقييم: 10

التوقيت

الإتصالات
الحالة:
ranya19911 غير متواجد حالياً
وسائل الإتصال:

المنتدى : منتدى العلوم الفلاحية و البيولوجيا و البيطرة

]République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique
Université Ibn Khaldoun – Tiaret
Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie.
Département de la Nutrition et de la Technologie Agro-alimentaire
Département de Nutrition
3éme Année N.T.A.A



sujet sur:
truffe





Présenté par : dirigé par :
· Abdelli Oum kaltoum Mr ouaffai
· Dief Rebha
· Habbai Hafsa
· Hadid Amel
· Ghoula Mounia
· Kerroumi Zahia
· Yahiaoui wiam

Année universitaire: 2012/2013



Plan de travail
introduction
définition
Le cycle de vie
historique
Morphologie et structure de truffe
les déférant types de truffe
L’étude nutritionnelle de truffe
écologie de truffe
Maturation
Larecolte
conservationet

: منتديات صحابي http://www.s7aby.com/t77597.html#post579548
L’étude nutritionnelle de truff
comercialisation
conclusion











[remerciement : En premier lieu ; on remercie le bon dieu ; et on le prie qu’il ne sera pas le dernier, et nos grand salut sur le premier éducateur notre prophète MOUHAMED C’est avec beaucoup de respect et d’estime que nous remercions notre enseignant Mr :oufaii ; pour ces conseils précieuses et ces orientations , ainsi que sa patience pour la réalisation de ce travail .Nos sincères remerciements les plus chaleureux à notre promotionA tous qui ont contribue de prés ou de loin à l’achèvement de Ce projet.















Introduction :
Les champignons sont des organismes eucaryotes pluricellulaires ou unicellulaires. Le terme champignon est devenu ambigu car il désigne un taxon obsolète. Ce terme englobe à la fois les Fungi ou Mycota, les Oomycota, les Chytridiomycota et les Mycetozoa. Leurs cellules, pourvues d'une paroi chitineuse ou cellulosique, sont immobiles et se nourrissent par l’absorption des molécules organiques directement dans le milieu. La cellule ou les cellules sont dépourvues de chlorophylles et/ou de plastes car ces organismes sont hétérotrophes vis-à-vis du carbone. Leur appareil végétatif est un thalle : ce sont donc des thallophytes ; c’est-à-dire n’est pas différencie en feuilles, racines et fleures et ne comporte pas de vaisseaux ligneux.

Les champignons ou règne fongique sont ramifier contient des plusieurs classe et chaque classe comporte des espèces. Certain type de champions utilise comme des Matière première des différant industries alimentaire, permes ces espèces le truffe.
Qu’est que la truffe et quelle est leur différant type ?




Définition :
Truffe est le nom vernaculaire , champignon supérieur appartenant au groupe des ascomycètes et plus précisément des discomycètes. La truffe est un champignon comestible particulièrement recherché qui est également un produit de luxe. Elle doit sa réputation à son odeur et à sa saveur à la fois fortes et subtiles. Ce champignon hypogé (fructification souterraine) .il est divisibles selon les régions (type de sole et climat) en peut nommer aussi le truffe c’est le viande de terre selon leur valeur nutritif.



Le cycle de vie :
La truffe est le résultat de la fructification d'un champignon souterrain (hypogé). Cette fructification, appelée « ascocarpe », est constituée de la chair (gléba) et d'une écorce (péridium) lisse ou verruqueuse. La truffe est issue d'un mycélium (appareil végétatif des champignons, constitué de fins filaments) qui vit en association avec les racines de chênes ou de noisetiers. Cette association s'effectue par le biais des mycorhizes (organe mixte produit par l'association d'une plante supérieure chlorophyllienne et du mycélium d'un champignon).
Des mycorhizes s'échappent les nouveaux filaments, dont il naîtra une nouvelle truffe qui mettra plusieurs mois à grandir. Lorsqu'elle est mûre, la truffe libère des spores qui se mettent à germer et produisent les premiers filaments qui pénètrent dans les radicelles de l'arbre2.
Il s'agit d'une véritable symbiose entre le champignon et l'arbre : celui-ci profite pour son développement de la présence du champignon mycorhizique qui fabrique divers produits comme des sucres, des vitamines et des hormones.
La durée de vie des truffes est comprise entre 200 et 290 jours, ce qui assure 3 mois environ de récolte, de la mi-décembre pour les premiers exemplaires de Tuber melanosporum à la mi-mars. Tuber uncinatum ou truffe de Bourgogne se récolte plutôt entre mi-septembre et mi-janvier. D'abord veinée de blanc, elle s'assombrit, par un phénomène de mélanisation. Quelques semaines sont nécessaires pour développer ses qualités organoleptiques, son goût, sa texture, son aspect et son odeur légèrement soufrée, particulière d'une truffe à l'autre et d'une espèce à l'autre.



Historique :
La truffe est appréciée depuis l'Antiquité. En Égypte, tout d’abord, où, vers 2600 avant JC, le pharaonKhéops aimait à déguster des truffes lorsqu’il recevait les délégations qui venaient l’honorer. Dans la Bible ensuite, où les « pommes d’amour » que Léa, femme de Jacob, disputa à Rachel, vers les années 1700 avant JC, pourraient correspondre à des truffes.
Théophraste (372-287 avant J.-C.), pensait que les truffes étaient des « végétaux engendrés par les pluies d'automne accompagnées de coups de tonnerre ».
La truffe en Italie a une histoire de 2000 ans. Elle est citée par le naturaliste Pline l'Ancien et par nombreux écrivains latins. Aujourd'hui les premières régions italiennes de récolte sont le Piémont, la Toscane, l'Ombrie et les Marches.

Terra tufule tubera, illustration du Tacuinum sanitatisTerrae tuber était le nom de ce champignon pour les latins, mais au Moyen Âge on utilisa d'autres mots. Récemment, l'historien Giordano Berti à démontré que les naturalistes usaient d'un mot particulier pour définir la truffe. Ce mot est dans le titre d'une illustration du XIVe siècle qui représente la récolte de la truffe noire20. D'après Berti, le mot terrae tufule est né de la ressemblance physique entre la truffe et le tuf, pierre poreuse typique de l'Italie centrale. Par la suite, ce mot fut transformé en tertufole et tartufo en Italie, truffe en France, trüffel en Allemagne, truffle en Angleterre.
La truffe en France apparaît pour la première fois sur la table de François Ier. Elle vient d'une petite ville de Bourgogne, Is-sur-Tille, à côté de Dijon21. Vers 1850, les truffes noires viennent surtout du Lot, mais au début du XXIe siècle, le premier département producteur est le Vaucluse avec plus de 80 % du tonnage commercialisé, suivi de loin par la Bourgogne et le Poitou



Morphologie et structure de truffe :
Morphologie de truffe :
La forme:
[
La forme de cette truffe peut être plus ou moins arrondie, ou bien au contraire bosselée, donnant l'impression que plusieurs truffes ont fusionné pour n'en former qu'une seule.
La taille :
La taille des truffes est très variable. Les plus petites font environ 1 centimètre de diamètre, les plus grosses, en moyenne, font une dizaine de centimètres de diamètre.
La plus grosse truffe que j'ai personnellement récoltée pesait environ 300 grammes pour 15 cm de diamètre

Structure du champignon :
Les truffes sont composées de deux parties : une enveloppe protectrice, appelée «peridium» et une partie interne nommée «glèbe».
La glèbe est parcourue par de nombreuses petites «veines» très ramifiées plus ou moins translucides en fonction de la maturité de la truffe. La jeune truffe présente une glèbe blanche tandis que celle-ci est de couleur marron foncé
les déférant types de truffe :
Il existe 32 à 36 espèces de truffes, voici quelques espèces parmi les plus cavées:
Dite truffe de la Saint-Jean, truffe d’été ou truffe blanche d’été, ou encore truffe blanche de Provence ou scorzone en Italie. C’est la première truffe que l’on peut récolter à partir du mois de mai, jusqu’à la fin août.
De******ion : elle ressemble à la truffe noire du Périgord, atteignant souvent la taille d’un bel abricot, mais peut être plus grosse dans certains cas (elle peut dépasser le demi-kilo) et plus ferme. Elle est très semblable à la truffe de Bourgogne. Elle s’en distingue principalement par une chair plus claire, blanche ou beige.
Cette truffe développe à maturité des arômes très fins extrêmement volatiles, de ce fait, elle est généralement consommée crue, en salade, sur des pâtes, mais également à l’apéritif, coupée en lamelles dans une assiette plate arrosée d’huile d’olive et de fleur de sel. Très simple… c’est un régal
Zone de production : France - Espagne - Italie
TRUFFE FRAICHE TUBER UNCINATUM
Dite truffe de Bourgogne de Champagne, truffe grise ou truffe de Haute-Marne, est un champignon comestible. La truffe de Bourgogne ressemble à Tuber aestivum mais avec une odeur et un goût plus prononcés. Elle est la plus largement répandue dans toute l'Europe et se met en symbiose avec une plus grande variété d'arbres : (chênes, noisetiers, charmes, hêtres et pins). Elle est aussi moins exigeante du point de vue chaleur et qualité du sol. Elle ne peut avoir droit pour l’instant à l’appellation « truffé », mais ses qualités et son parfum en font une valeur sûre en gastronomie. Le goût est agréable est se rapproche de celui de la noisette, avec des notes de sous-bois. La couleur de sa chair va de brun à chocolat marbrée de blanc. C’est une truffe forestière, elle est cavée de septembre à décembre voir février suivant



TRUFFE FRAICHE TUBER MESENTERICUM

  1. Autre automnale, très noire, de petite taille, qui comporte une fossette assez marquée, sa surface est plus lisse que la truffe tuber uncinatum. Sa chair est marron foncé, voire chocolat, parcourue par des veines blanches d’égale grosseur formant un véritable labyrinthe. Son odeur est vraiment caractéristique, très forte et prononcée : phénolique, bitumineuse surtout avant maturité, une odeur de terpène (une odeur de médicament disent les gens qui la sentent pour la première fois).
    Au moment de la récolte, à maturité, cette truffe libère des arômes très puissants d'amande amère ou d'amande d'abricot.
    Ses arômes résistent très bien à la cuisson, mieux que toute autre truffe. Elle parfume étonnamment les terrines, les fonds de sauce. Son parfum provoque toujours une réaction de la part de celui qui goûte cette truffe. Elle a ses partisans et ses détracteurs. Il faut apprendre à l'apprécier. Son utilisation demande un bon dosage (un pourcentage nettement inférieur à la truffe de Bourgogne ou la mélanosporum). Elle est de ce fait économique. Très bien valorisée dans l’Est de la France, en Italie, en sud Algérie ou en Suisse où elle s ‘appelle « Truffe noble du Tessin», elle mérite d’être mieux connue sur notre territoire..
[]Tuber Albidum Pico
La Tuber Borcchi est une espèce de truffe très rependue. Le ramassage est autorisé de JANVIER à MARS.
Cette Truffe est toujours plus utilisée dans la gastronomie internationale pour ses caractéristiques qui sont très semblables à la Truffe blanche d'Alba.
tuber magnatum
Dite truffe blanche du Piémont ou d’Alba. De taille très variable (entre la noix et la grosse pomme), elle atteint généralement de belles proportions, dans de rares cas 10 à 15 centimètres de diamètre. Truffe au peridium lisse et doux, sans verrue, de couleur jaunâtre. Sa chair, friable et traversée de fines rayures blanches et sinueuses, évolue du blanc vers les teintes marron et rouges. Elle aime l’humidité. Elle apparaît dans des zones très localisées de l’Italie du nord du centre et sur quelques hectares en Croatie, et en Algérie. Elle est introuvable en France. Elle atteint sa maturité en septembre jusqu’en décembre. Elle possède une odeur caractéristique d’ail, d’échalote et de fromage… Rare, chère et estimée par ses défenseurs qui la consomment dans le monde entier, elle n’a pourtant pas le droit à l’appellation « truffé » dans la charcuterie.
[]Truffe chinoise, tuber indicum
Les truffes chinoises appartiennent à l'ordre des Tuberales et regroupent les espèces Tuber himalayense, Tuber indicum et Tuber sinense. Leur origine géographique se situe en Chine et plus particulièrement dans les contreforts de l'Himalaya. Parfois frauduleusement colorées par des escrocs, elles sont vendues comme de véritables truffes gastronomiques

Truffe Fraiche Noire Tuber Melanosporum
]Dite du Périgord, du Tricastin, de Norcia, ou Rabasse en Provençal. Cette truffe provient à 95 %t du Sud de la France. C’est la Reine de la truffe en matière de goût, l’odeur est puissante, rappelant celle de la confiture de fraise à l’ouverture du bocal, d’un vieux vin rouge de Cahors ou de Pomerol lorsque celui-ci est dans le verre. Noire à l’écorce verruqueuse, aux marbrures très fines et très rapprochées c’est le « top de la truffe

Truffe fraiche tuber brumale
Dite truffe noire d’hiver, truffe musquée, elle dépasse rarement la taille d’un œuf et présente une petite excavation. A la différence de la mélanosporum, son péridium noirâtre n’est jamais rougeâtre avant maturité. Les écailles, plus petites, se détachent facilement au brossage. Sa chair gris foncé à maturité comporte des veines blanches plus marquées et moins nombreuses que la mélanosporum, qui ne rougissent pas à la coupe et disparaissent à la cuisson. Elle possède un parfum très fort et une saveur unique très agréable. C’est la seule avec la Tuber mélanosporum qui donne droit à l’appellation « truffé » lors de son utilisation dans les préparations. Sa période de maturité est variable en fonction des conditions météorologiques : de mi-novembre à fin mars. A ne pas confondre avec la truffe noire, surtout en ce qui concerne la variante la plus musquée, qui est trop forte. A l’état frais, sa valeur marchande est moindre.
La truffe toxique
Virulentes, capables de mycorhizer les arbres hôtes de n truffes, proches génétiquement de notre Tuber mélanosporum, ces truffes asiatiques représentent un risque réel d’invasion de nos écosystèmes avec vraisemblablement des conséquences très graves sur la production de nos truffe







Ingrédient
Teneur
Sels minéraux
Teneur
Besoin quotidien
%
Energie
105 Kj
Sodium
77 mg
550 mg
14
Eau
75,5 g
Potassium
526 mg
2 000 mg
26,3
Protéines
5,53 g
Magnésium
23,8 mg
300 / 400 mg
5,95 / 7,93
Lipides
0,51 g
Calcium
24 mg
1 000 mg
2,4
Glucides
0,00 g
Fer
3,5 mg
10 / 15 mg
25,3 / 35
Fibres
16,54 g
Phosphore
62 mg
700 mg
8,86
Minéraux
1,92 g
Chlorure
27,7 mg
830 mg
3,34

Les truffes sont utilisées comme assaisonnement ou pour accompagner un mets, en plus ou moins grande quantité. Par conséquent, leur contribution à la nutrition humaine reste assez faible. Néanmoins, le tableau ci-contre quantifie les principales informations nutritionnelles. Ces sources ne fournissent aucune donnée sur la teneur en vitamine A et la composition des acides gras. Par contre, elles peuvent contenir des quantités importantes de vitamines B2, B3, B5, D et K.
Vitamine
Teneur
Besoin quotidien
Pourcentage
B2
400 μg
1 200 / 1 500 mg
26,67 / 33,33
B3
5 000 mg
13 000 / 17 000 mg
29,41 / 38,46
B5
2 500 mg
6 000 mg
41,67
D
2 μg
5 / 10 μg
20,00 / 40,00
K
15 mg
70 / 80 mg
18,75 / 21,43

Teneur des truffes en acides gras
Acides gras
Teneur / 100 g
Saturés
0,13 g
Mono insaturés
0,01 g
Polyinsaturés
0,31 g
Origine du parfum de la truffe
Le parfum de la truffe est dû à sa composition chimique, et en particulier à un thioéther, le bis (méthylthio) méthane. Ce composé est utilisé pour la préparation de l'huile de truffe
, produit alimentaire imitant le parfum de la truffe.
Ecologie de truffe :
Agriculture de truffe
LE CLIMAT :
D'une manière générale, il faut à la truffe un climat de type méditerranéen, sans gel trop dur l'hiver, avec des étés chauds entrecoupés d'orages.
La nutrition de truffe :
Des observations récentes montrent que des filaments mycéliens en touffes au sommet des verrues sont capables d'explorer le sol environnant, d'absorber et de distribuer les éléments nutritifs à l'intérieur de la gleba par les veines fertiles ; les veines stériles jouant leur rôle dans les échanges gazeux (respiration).
mésofaune qui s'en nourrit, ces filaments se régénèrent en permanence. Les boulettes fécales participent à l'aération du microclimat et à la création d'une macroporosité favorable autour du champignon. Le décompactage de l'interface sol/truffe diminue les contraintes exercées sur les corps fructifères et favorise leur développement


Développement de la truffe dans le sol :

Après un temps de dormance, les fortes chaleurs de juillet (stress thermique) et les orages d'août (ou l'irrigation) vont déclencher le cycle du grossissement. Si les quantités d'eau et de chaleur sont optimales, le calibre quasi-définitif pourra être atteint début septembre. A l'intérieur de la gleba, le nombre d'asques (sacs contenant les spores) va se multiplier. D'abord hyalines, les spores, qui représentent la semence du champignon, vont peu à peu brunir au cours du processus de mélanisation qui se terminera par la prise d'arôme et la maturité du champignon.
En supposant que les corps fructifères ne soient pas récoltés, ils se dégradent et pourrissent en libérant les asques qui, sous diverses influences, vont libérer ou non les spores. Le cycle biologique se poursuivra par la germination d'un certain nombre de spores entraînant l'émission d'hyphes (mycélium primaire susceptible d'infecter les radicelles du symbiote (arbre truffier) en donnant naissance à de nouvelles mycorhizes
).


L’ARBRE :
Même s'ils sont fréquemment sectionnés par la

: منتديات صحابي http://www.s7aby.com/showthread.php?p=579548
Bien qu'on ne sache toujours pas exactement la nature du contact qui s'établit entre la truffe et l'arbre sous lequel elle pousse, une chose est néanmoins certaine, ce contact est indispensable pour que la truffe puisse naître. Il se fait grâce au mycélium, sorte de filaments blancs microscopiques d'origine végétale qui se mêlent à la terre pour tisser comme une toile d'araignée entre les racines de l'arbre. Le contact entre le mycélium et l'arbre s'effectue au niveau de certaines radicelles sur lesquelles se développent alors des petites massues qu'on appelle les mycorhizes. C'est par elles que vont pouvoir se faire les échanges entre la truffe et l'arbre qui va lui fournir des éléments nutritifs indispensables. S'il existe une liste impressionnante d'arbres - parmi lesquels le noisetier, le tilleul et le pin d'Alep - pouvant se mycorhizer avec la truffe, c'est incontestablement avec le chêne qu'elle vit le plus naturellement.
Maturation :
Chaque type de truffe caractérisé par leur période de maturation
· Truffe fraiche tubé uncinatum (du 15 septembre au 31 Janvier)
· truffe fraiche tuber aestivum (du 15 mai au 31 août)
· truffe fraiche tuber mesentericum (01 septembre au 31 janvier)
· truffe fraiche noire tuber melanosporum (du 01 décembre au 31 mars)
· truffe fraiche tuber brumale (du 01 décembre au 31 mars)
· tuber albidum pico (1er janvier au 31 mars)
· tuber magnatum (15 septembre au 15 janvier)

LA RECOLTE :
Il existe trois moyens usuels pour récolter la truffe : la mouche, le cochon et le chien.
LAMOUCHE OUCHE :
Il existe une variété de mouches qui ont l'habitude de pondre leurs œufs au-dessus des truffes qu'elles repèrent probablement grâce à leur parfum. La technique dite de la mouche consiste, lorsqu'il fait beau, à s'installer près du sol et à repérer le mouvement circulaire que ces insectes effectuent, toujours à la verticale, de l'endroit où se trouve une truffe.
COCHON :
Le cochon raffole des truffes qu'il repère grâce à un odorat très sensible, fouillant ensuite la terre avec son groin jusqu'à déterrer le champignon. L'avantage de ce penchant naturel est que l'animal n'a pour ainsi dire pas besoin d'être dressé.

LE CHIEN :
Il constitue de loin la solution la plus pratique, et par là-même, la plus efficace. Il faut cependant noter qu'à l'encontre du cochon, le chien ne cherche pas des truffes par goût, mais parce qu'on l'a dressé pour cela.
CONSERVATION ET TRANSPORT DE TRUFFE :
Mode de conservation :
Les truffes fraîches vous sont envoyées sous vide afin de conserver tout leur arôme pendant le transport. Dès réception vous devez ouvrir le sachet et sortir les truffes. Placez les dans un récipient fermé (Tupperware ou bocal en verre) posées sur du papier absorbant ou bien remplissez le bocal de riz cru. Vous pourrez ainsi les conserver plusieurs jours au réfrigérateur à une température d'environ 4°. Pensez aussi qu'il vaut mieux les consommer les plus fraîches possibles et éviter de les conserver trop longtemps.
Le meilleur moyen de conserver une truffe plus longtemps (6 a 12 mois maximum) est de la congeler. Son parfum et son goût resterons aussi bons que ceux d'une truffe fraîche.
Une autre bonne façon d'éviter qu'elle s'oxyde consiste à la mettre dans un petit bocal, plongée dans de la graisse d'oie ou de canard et à tenir celui-ci au frais. On peut aussi la mettre dans de l'huile. Mais attention, il faut de l'huile de maïs ou de pépins de raisins, une huile sans goût. Et puis, il ne faut surtout pas qu'il y ait davantage d'huile que de truffe dans le bocal. Cette huile sera ensuite merveilleusement parfumée et exquise pour préparer une salade. Cette huile délicieusement truffée doit être consommée très rapidement, sous une semaine tout au plus pour éviter son altération. Pour une conservation longue durée, utilisez nos
huiles aromatisées truffes.
N'oubliez pas non plus que vous pouvez conserver nos truffes en verrine pendant trois ans!
Il y a aussi des autres méthodes de conservation en Algérie qui sont :
· Congélation à températeur (4 °c).
·
Séchage à l’air :en coupe le truffe en tranches puis expose à l’air ( évite la contacte avec l’eau pour protège contre l’altération ) .

COSMETIQUE :
]Les cosmétiques à la truffe de Sylvie ROUBAUD sont 100 % naturels, sans conservateur chimique et sans colorant.

CREME VISAGE A LA TRUFFE

LAIT DEMAQUILLANT A LA TRUFFE :
Les médicaux :
Paris, le 6 décembre 2012 – Truffle Capital, acteur majeur du capital-risque européen et le deuxième plus grand gestionnaire indépendant de FCPI en parts de marché1, se félicite du prix NYSE Alternext 2012 remis à Vexim (FR0011072602, ALVXM), société de dispositifs médicaux spécialisée dans le traitement mini-invasif des fractures vertébrales. Vexim a reçu le prix NYSE Alternext lors de la cérémonie de clôture de la 2ème conférence annuelle du marché boursier de NYSE Euronext, le mercredi 5 décembre 2012. Ce prix vient récompenser la société pour la réussite de son introduction en bourse sur NYSE Alternext en avril 2012 et la bonne performance de son titre depuis lors.
« Nous sommes ravis de ce prix qui vient couronner le succès de l’introduction d’avril et la performance du titre. Vexim est une société que nous avons cofondée en 2006, dont nous sommes le premier actionnaire et nous siégeons toujours à son Conseil d’Administration. Ce prix récompense aussi notre stratégie gagnante d’entrepreneurs-investisseurs qui consiste à créer et à investir dans des entreprises innovantes développant des technologies de rupture, et de s’impliquer dans leur croissance, » se félicite le Dr. Philippe Pouletty, cofondateur et directeur général de Truffle Capital.
D’ailleurs, parmi les quatre sociétés des sciences de la vie de notre portefeuille cotées sur Alternext, trois sont au-dessus de leur cours d’introduction en bourse (Carmat, Deinove et Vexim) et nous sommes très confiants quant à l’IPO de Theradiag, actuellement en cours, et dans le futur de Neovacs

COMERCIALISATION :
Le Marché de truffe (terfas) :
Les Truffes sont des espèces comestibles qui font actuellement l'objet d'un commerce important et très actif.
En France, les principaux marchés se trouvent dans le Sud-est. Il existe une douzaine de marchés dans le Vaucluse, dont un le mercredi à Valréas29 et un le samedi à Richerenches. Le Marché aux truffes de Richerenches
, accueille le plus important marché aux truffes d'Europe, il s'y négocie la moitié des apports du Sud-est de la France et 30 % de la production nationale.



La date
16\11\2012
23\11\2012
30\11\2012
07\12\2012
14\12\2012
21\12\2012
28\12\2012
04\01\2013
11\01\2013
Quantité \Kg
15
25
17
80
95
250
220
120
90
Cours (€ Le Kg)
200_280
300_410
500_600
600_800
800_1000
400_600
250_500
400_550
400_550
Cours moyen(€le Kg)
230
380
520
680
900
500
320
480
480


Cours de la truffe à Carpentras pour la campagne 2010/2011
Date
Quantité / kg
Cours / kg
Cours moyen / kg
4 mars 2011
40
600 € à 700 €
650 €
25 février 2011
40
600 € à 700 €
650 €
18 février 2011
80
650 € à 750 €
700 €
11 février 2011
120
500 € à 700 €
620 €
4 février 2011
90'
550 € à 700 €
620 €
28 janvier 2011
50
450 € à 650 €
550 €
21 janvier 2011
120
400 € à 500 €
460 €
14 janvier 2011
160
350 € à 500 €
400 €
7 janvier 2011
180
230 € à 350 €
280 €
31 décembre 2010
190
300 € à 500 €
400 €
24 décembre 2010
150
500 € à 650
560 €
17 décembre 2010
400
400 € à 600 €
480 €
10 décembre 2010
300
400 € à 550 €
480 €
3 décembre 2010
120
450 € à 600 €
520 €
26 novembre 2010
90
220 € à 400 €
300 €
19 novembre 2010
65
150 € à 200 €
170 €


En Algérie, les marche populaire joue un rôles très important dans la commercialisation de truffe ; ces marches se trouve dans les haut plateaux (El Bayadh, Djelfa, Laghouat) et le sud (Ghardaïa, Adrar, bécher).le prix de truffe varie selon leur rendement et se dernière varie selon les régions
D’après les journaux algériens :
v LA LIBERTE 09/03 /2011 : dans certain payes de sud le prix de 1 kilogramme de truffe en 2009 est 1500-2500 DA
v El Wantan 14/04/2010 : le prix de truffe en Laghouat est 300-800DA/Kg
v L’EXPRESSION 17/04/2010 : le prix de truffe en Becher est 4000DA /Kg


La marche marocaine :
Toutes les Terfesse ne sont pas ou très peu consommées par les marocains, elles font surtout l’objet de ventes aux étrangers ou sont exportées sans contrôle particulier à l’étranger.
Les Tubers oligospermum sont particulièrement affectionnés par les
Espagnols et les Italiensqui en font des pâtés, tandis que les autres terfès sont exportées vers les pays du Moyen Orient.
Par ailleurs, seule une petite quantité est mise en boites de conserve et vendues dans les grandes surfaces.
Le cours de la truffe est comme pour beaucoup de produits de cueillette ou de culture, fonction de l’offre et de la demande. Sur le marché français par exemple, la demande dépasse
Largement l’offre, notamment pendant les fêtes de fin d’année où les prix sont orientés vers la hausse. Toutes variétés confondues, le prix du kilogramme ne descend pas en dessous de1200 dirhams en début de période. En fin de campagne le kilogramme se vend entre 4000 et
5000 dirhams.
Les truffes issues de la cueillette s’achètent chez les ramasseurs entre 40 et 100 dirhams.
Dans les payes européens l’état control les marches de truffes par contre dans l’Algérie il existe seulement des marches populaires.

Exportation et importation de truffe :
L’importation et d'exportation peuvent beaucoup varier dans les domaines des formalités douanières et administratives et tout cela peut, bien entendu dépendre du pays d'origine et du pays destinataire du produit importé ou exporté.
Par exemple, l'importation en France de truffes venues d'un pays étranger exige des formalités qui peuvent varier en fonction du pays de d'importation des truffes et des accords conclus avec ce pays ou des obligations de contrôle notamment sanitaires qui peuvent exister lors de l'importation de certains pays en particulier
.

Les exportations algériennes : de truffe qui selon les données des douanes demeurent faibles, seraient, semble-t-il, dominées par le commerce informel. Par ailleurs, les données révèlent le caractère peu diversifié des clients de l'Algérie, limitées aux pays du Moyen-Orient notamment le Koweït, la Syrie, les Emirats Arabes Unis, le Qatar, le Liban et l'Arabie Saoudite

Quantité : Tonnes

Valeur : milliers de S US

Quantité
Valeur
2005
45
196
2004
401
1345
2003
104
436



Conclusion :
L’objectif de cette étude c’est la connaissance de l’importance de cette champignon sauvage (truffe) qui découvert depuis des années il port des plusieurs nomes comme pomme d’amour, diamant noir, viande de terre et nous appelons truffe ; terfesse ;terfèze ce dernier possède des plusieurs espaces comestible qui se développé uniquement dans la sol en peut aussi utilisé dans plusieurs produit industrielle malheureusement l’état Algérien négliger cet richesse par contre les autres pays qui profités le maximes de cette matière dans touts les domaines.
Les conseille* :

· Il faut bien exploiter cette richesse
· Création des usines de transformation de cette matière à défirent qualité d’alimentation
· Création des laboratoires spécifiques pour les analyses
· L'amélioration des moyennes de récolte (utilisé des matériels modernes)






















Les références :
-www .truffe-enclave.com
-wikipédia
-http//commons-wikimedia.org/wiki/file
-www.Djazairess.dz/quotidien/elwatan/le Soir d’Algérie/Infosoir/liberte/l’Expression.
-www.sainte-alvere.com



le truffe











التعديل الأخير تم بواسطة ranya19911 ; 03-29-2013 الساعة 12:27 AM
عرض البوم صور ranya19911   رد مع اقتباس

إضافة رد

مواقع النشر (المفضلة)

الكلمات الدلالية (Tags)
le, truffe

أدوات الموضوع
انواع عرض الموضوع

تعليمات المشاركة
لا تستطيع إضافة مواضيع جديدة
لا تستطيع الرد على المواضيع
لا تستطيع إرفاق ملفات
لا تستطيع تعديل مشاركاتك

BB code is متاحة
كود [IMG] متاحة
كود HTML معطلة
Trackbacks are متاحة
Pingbacks are متاحة
Refbacks are متاحة



الساعة الآن 11:33 AM


Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.6.1 TranZ By Almuhajir
new notificatio by 9adq_ala7sas
جميع حقوق محفوظة لشبكة صحابي لكل جزائرين والعرب

//

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302